Rapport d’étude de la Chaire de gestion du secteur de l’énergie – HEC Montréal

Numéro 02 | 2014

» Téléchargez

Résumé

L’efficacité énergétique occupe de plus en plus de place dans le discours public, notamment en Europe et en Amérique du Nord. Cette volonté des gouvernements met en lumière la nécessité de changement d’outils de production pour arriver à une meilleure adéquation entre productivité et consommation d’énergie.

Malgré les critiques adressées aux États-Unis concernant leur implication limitée dans des actions internationales de lutte contre les changements climatiques, il se trouve que ce pays et son voisin canadien sont deux chefs de file en matière d’efficacité énergétique dans le domaine des moteurs électriques industriels, avec la mise en place de normes strictes depuis de nombreuses années. Avec la promulgation de deux séries de lois (Energy Policy Act en 1992 et Energy Independency Act en 2007), ces deux pays ont fait changer leur parc de moteurs industriels de façon notable, en obligeant les utilisateurs à se procurer des équipements aux standards de performance toujours plus élevés.

Il est alors intéressant de comprendre pourquoi le Canada et les États-Unis occupent cette position privilégiée et comment les mesures ont pu être mises en place avec autant d’avance comparativement à des économies similaires comme celle de l’Union Européenne.


Barial, A., « Les moteurs électriques en Amérique du Nord : normes d’efficacité énergétique et transformation du marché », Rapports d’étude de la Chaire de gestion du secteur de l’énergie, HEC Montréal, numéro 02|2014, juillet 2014.


Les rapports d’étude de la Chaire de gestion du secteur de l’énergie ont été réalisés par des étudiants sous la supervision d’un professeur et sont des publications aux fins d’information et de discussion. La création de cette série de rapports est rendue possible grâce au soutien d’entreprises partenaires de la Chaire. Les commentaires et suggestions sont bienvenus et devraient être adressés à (aux) auteur(s).