Rapport d’étude de la Chaire de gestion du secteur de l’énergie – HEC Montréal

Numéro 01 | 2024

Téléchargez >

Résumé

Le développement de carburants d’aviation durables (communément appelé en anglais « sustainable aviation fuel » ou SAF), issus de matières premières durables, est crucial dans la quête de la décarbonation mondiale du secteur aérien. Face au défi de production à grande échelle de ces carburants, des enjeux se présentent liés à la variabilité et à la disponibilité des matières premières, ainsi qu’au besoin d’investissements dans les technologies SAF. À la lumière de ces enjeux, ce projet vise à analyser certaines implications économiques, environnementales, socio-économiques et politiques associées à la production à grande échelle des SAF au Canada. Les objectifs sont de comparer trois importantes voies de production : les technologies Fisher-Tropsch (FT) à base de résidus forestiers, Power-to-Liquid (PtL) à base d’hydrogène et de capture de CO2 et « hydrotreated esters and fatty acids » (HEFA) à base d’huile de soja. Les résultats de l’analyse économique, environnementale et politique font ressortir la production du SAF via HEFA comme étant la plus attrayante voie technologique à cause de son niveau de maturité à l’échelle commerciale. Bien que la technologie Fisher-Tropsch (FT) à base de résidus forestiers a également du potentiel, son apport en résidus forestiers est élevé par rapport à la quantité de carburant produit. Enfin, le PtL démontre des bénéfices environnementaux considérables, néanmoins cette voie de production n’est pas rentable, principalement en raison des coûts associés à la production d’hydrogène. Bien qu’il soit impératif d’atténuer les impacts environnementaux du transport aérien, certaines externalités doivent être prises en compte dans la production à grande échelle du SAF notamment au niveau politique et social.


DOUAK, C., 2024. « Impacts socio-économiques de la production de carburants d’aviation durables », Rapports d’étude de la Chaire de gestion du secteur de l’énergie, HEC Montréal, numéro 1-2024, mai 2024.

Les rapports d’étude de la Chaire de gestion du secteur de l’énergie ont été réalisés sous la supervision d’un professeur et sont des publications aux fins d’information et de discussion. La création de cette série de rapports est rendue possible grâce au soutien d’entreprises partenaires.