Date / Heure
Date(s) - 1 Fév 2019
12 h 00 min - 13 h 30 min

Emplacement
HEC Montréal, Édifice Côte-Sainte-Catherine

Catégories


POUR RÉSERVER, CLIQUEZ ICI

Le Pôle Mosaic et la Chaire de gestion du secteur de l’Énergie de HEC Montréal ont le plaisir de vous convier au séminaire de transfert intitulé « Nouvelle ère énergétique, innovation et modèle d’affaires : vers une performance globale et durable du bâtiment et plus généralement de l’industrie ».

Ce séminaire sera présenté par Frédéric Créplet, Directeur Général d’E’nergys (France), et sera animé par Réal Jacob, Professeur honoraire de HEC Montréal.

Résumé :

Dans un contexte de déséquilibre de nos écosystèmes, l’indispensable voie de la transition énergétique entre graduellement dans nos schémas de pensée et de développement. Elle nous contraint aussi à bouleverser nos modèles antérieurs. Elle invite à les réinventer.

La prise en compte des nouveaux paradigmes énergétiques du bâtiment, tel que développé dans un récent livre blanc publié par la société E’nergys, qui fera l’objet de ce séminaire, impose d’envisager les évolutions de demain selon une approche globale pour être robustes et durables. Ainsi, tout ensemble urbain – à l’instar de toute entreprise – n’est pérenne que si l’on y trouve un équilibre entre les quatre axes clés de la RSE, à savoir : le développement économique, l’équilibre social, sociétal et, bien entendu, environnemental. C’est une première raison pour considérer le caractère nécessairement global de l’approche du bâtiment de demain. Une extension au secteur industriel sera encore commentée.

En deuxième lieu, le bâtiment s’inscrira dans un écosystème énergétique et numérique de plus en plus maillé et complexe, en symbiose avec son environnement. Le bâtiment devient un acteur énergétique à part entière. Cela suppose de le penser dès sa conception, en intégrant ces nouvelles opportunités technologiques, mais aussi en créant l’ensemble des outils juridiques et cadres contractuels qui porteront les solutions à venir.

Tout ceci conduit à cesser de considérer un projet de bâtiment de façon isolée et figée. Il s’agit de l’envisager dans un périmètre élargi, avec une vision systémique, évolutive et en profondeur, tout en s’appuyant sur l’opportunité de la transition numérique comme un levier indispensable pour relever ces ambitieux challenges.

À l’occasion de ce séminaire, Frédéric Créplet nous présentera les enjeux que soulève une approche globale de la gestion et de l’usage des actifs énergétiques, de même que les défis à relever dans la mise en œuvre d’une telle approche. L’accent sera mis, en particulier, sur les nouveaux outils du numérique pouvant agir comme leviers de la performance globale et durable.

Biographie de Frédéric Créplet :

Docteur en Sciences de Gestion, Frédéric CRÉPLET a une expérience tant comme académique que comme praticien expérimenté du monde des entreprises.

Directeur général de la société E’nergys (un accélérateur de la performance énergétique, environnementale, et numérique appartenant au Groupe Socomec), il est également l’un des dirigeants de la Holding de tête de ce Groupe. Il agit également comme Président non exécutif chez VOIRIN, un cabinet de conseil spécialisé en management, organisation, qualité et stratégie des systèmes d’information.

Responsable du groupe d’études permanent sur le numérique à l’Institut Montaigne (Paris), Frédéric Créplet est un entrepreneur engagé sur son territoire. Depuis 2018, il est le Vice-président de la French Tech Alsace. Il est enfin l’un des animateurs du Groupe de dirigeants TIMKEN (décideurs des plus grandes entreprises alsaciennes) et de son pendant à Paris, les Décideurs Alsaciens de Paris.

Professeur Associé des Universités à l’UFR de Sciences Économiques et de Gestion de l’Université de Strasbourg de 2002 à 2011, il est souvent intervenu en tant que conférencier invité au Québec, notamment à HEC Montréal et au CEFRIO. Il a été dans les co-fondateurs de Mosaic. Il a été enseignant à Polytechnique Paris et à l’Ecole Nationale d’Administration.

Spécialisé aussi bien sur les questions de transformation des organisations que de stratégie numérique, il est l’auteur de plusieurs articles sur ces thématiques dans des revues françaises et étrangères. Il est également le co-auteur de plusieurs ouvrages de référence, dont « La gestion des connaissances », paru en 2006 aux Éditions Economica, et « Réussir un projet Intranet 2.0 », paru en 2009 aux Éditions d’Organisation.