Date / Heure
Date(s) - 29 Jan 2019
0 h 00 min

Emplacement
Montreal Marriott Chateau Champlain

Catégories


Ces dernières années, le Québec a adopté des politiques de transition énergétique. S’il reste de nombreux questionnements quant à la mise en œuvre concrète de cette transition, la diversification des différentes sources d’énergie vers les énergies renouvelables s’est imposée comme l’une des priorités. Parallèlement, de nouvelles formes d’énergie renouvelable comme les biocarburants, les biocombustibles et les biogaz percent le marché. Qui sont ces nouveaux acteurs ? Et quels sont les récents projets ayant reçu des investissements ?

De leur côté, les grandes entreprises nationales de l’énergie voient leurs « centres de gravité » se déplacer d’un modèle centralisé vers un modèle plus décentralisé. Quelles sont les occasions offertes par les nouveaux modèles de production, de distribution et de consommation de l’énergie ?

Quant à l’électricité consommée pour l’économie numérique, elle pourrait représenter 20 % de la consommation mondiale, et le Québec est bien positionné pour en profiter. Alors, quels sont réellement les risques et les occasions pour le Québec ?

10h00 | État de l’énergie au Québec 2019 : les deux vitesses de la transition

Téléchargez la présentation »

Pierre-Olivier Pineau, HEC Montréal.

La transition énergétique se fait à deux rythmes différents. D’une part, les technologies progressent à grande vitesse, les coûts diminuent et les modèles d’affaires se transforment. D’autre part, les consommateurs finaux restent très attachés à leurs habitudes, et les réglementations et politiques énergétiques sont presque systématiquement en retard sur les technologies. Comment naviguer dans ce contexte à deux vitesses ?

Voyez :

  • Où en est le système énergétique québécois aujourd’hui ;
  • Quels sont nos grands défis : tarification de l’électricité, production et commercialisation de biocarburant et de gaz naturel renouvelable, régionalisation des marchés, décroissance visée des produits pétroliers ;
  • Quelles sont les pistes de solution pour sortir plus riche de la transition énergétique souhaitée.